Les Phonolites

THEATRE – DANSE – MUSIQUE – CINEMA – EXPOSITIONS – CONTE

Vendredi 17 mai : Théâtre d’Aurillac - 20h30 « Rivages » : spectacle de la compagnie Wejna créé en 2015. Découvrez cette performance vidéo-chorégraphique conçue, réalisée et interprétée par Clotilde Amprimoz (vidéaste) et
Sylvie Pabiot (chorégraphe) à partir de portraits vidéo de personnes en situation provisoire. Ces deux créatrices proposent de vous amener d'une façon poétique dans leurs réflexions sur la place du corps dans la société, à travers quatre
rencontres, quatre portraits de visages-paysages.(Tout public - Entrée gratuite
Réservation au théâtre : 04 71 45 46 04)

Samedi 18 mai : de 10h à 17h : La médiathèque du bassin d’Aurillac propose cette année encore, à l’occasion des Phonolites, une grande braderie de livres, disques, jeux, etc. Nous vous proposons d’acquérir à tout petits prix des documents «
désherbés », retirés des collections. Pourquoi ? Car nous faisons en permanence l’acquisition de nouveaux documents pour offrir, à tous, des collections vivantes, actuelles et attractives... Les opérations de « désherbage » sont réalisées par les
médiathécaires à partir de plusieurs critères partagés dans la profession. Ces documents, lorsqu’ils sont en bon état, connaissent une
seconde vie : ils font régulièrement l’objet de dons (bibliothèques, écoles, centres sociaux, CCAS, CAF, associations, etc). Mais ce samedi 18 mai, la grande braderie sera ouverte à tous.
Samedi 18 mai : la soirée A partir de 19h, le temps fort du festival s'empare
du musée d'art et d'archéologie et du site des Carmes, à l'occasion de la Nuit des Musées. En première partie de soirée, le public est invité à déambuler des Écuries au musée en passant par l'auditorium pour découvrir la restitution du travail mené par trois ensembles d'élèves du conservatoire avec l’ARFI (Association à la
Recherche d'un Folklore Imaginaire*) : - L’orchestre d'harmonie à l'auditorium Maurice Ravel improvisera en réagissant aux images projetées issues du fonds photogra phique du musée sur la thématique du portrait.
- Les ateliers de chant choral, dans l'écrin composé des photographies de Pierre Soissons consacrées aux paysages cantaliens dans une salle des Écuries, réinterpréteront des chants issus du répertoire traditionnel auvergnat.
- L'orchestre à cordes se produira dans la deuxième salle des Écuries, avec en toile de fond une série des célèbres portraits des studios Harcourt.
- Des élèves du conservatoire investiront également le musée pour proposer des surprises musicales en lien avec les portraits de l'exposition « Caractères » mais aussi ceux plus académiques des collections de peinture. Les visiteurs seront
conduits par des guides à la rencontre de tous ces portraits qui prendront vie sous leurs yeux. Dans le musée, les visiteurs auront également la possibilité de se faire tirer le portrait chez Parry, dans l'atelier reconstitué du photo graphe aurillacois, et de découvrir les autoportraits créés par la classe de terminale CGEA du lycée Georges Pompidou dans le cadre du dispositif « La classe, l’oeuvre ». A la Sellerie, ce sont d'autres visages qui se donneront à voir sous l'objectif de François
Nolorgues**. Place des Carmes, les élèves de La Manufacture sous la direction du collectif A/R présenteront « Mouvement de terrain », pièce réalisée dans le cadre de la convention « Cantal terre d’artistes chorégraphiques » liant le département du Cantal, la Manufacture et le théâtre d'Aurillac avec le soutien de la DRAC Auvergne Rhône Alpes. Cette pièce sera également donnée l'après-midi à Ytrac (14h30) et dans le quartier de Marmiers à Aurillac (16h30).
A 22h30 , le public sera invité à plonger dans la marmite infernale de l'ARFI qui proposera un concert surprenant dans le jardin des Carmes mis en lumière.
La Marmite Infernale, grand orchestre de l’ARFI, existe depuis la création du collectif en 1977 et concocte des musiques de déduction sur four à induction. L'orchestre change parfois de composantes, cuisine des airs qui s’assaisonnent au fil des envies. Dans la suite de ses premiers bouillonnements, la Marmite ne cesse d’inventer de nouvelles tambouilles, du free jazz, des musiques improvisées, des relectures de morceaux traditionnels, et tant d’autres… Cela donne des saveurs très diverses, mais la caractéristique commune de ces plats est d’être sciemment épicés. La Marmite Infernale goûte à toutes les expériences, du ciné-concert au
spectacle mis en scène, jusqu’à mijoter un opéra digne d’une série B de science-fiction : « Les Plutériens ». Pour la première fois à Aurillac, la Marmite Infernale vous fera découvrir une musique originale, diverse, pleine de richesses et de
surprises… il s'agira de ne pas en perdre une bouchée. (Tout public – Entrée gratuite)
Dimanche 19 mai : Rendez-vous à midi place d'Aurinques pour déambuler avec les Artistes de l'instant présent jusqu'au parc du château Saint-Étienne. Là, vous
êtes invités à partager votre pique-nique tiré du sac, au son de quelques notes de musique. A partir de 14h, vous pourrez découvrir la seconde partie de l'exposition « Caractères », consacrée aux portraits réalisés par la famille Parry de 1920 à 1971, au muséum des volcans. Des montées à la tour du château seront également proposées par petits groupes afin de vous livrer un « portrait de ville » (visites à 14h, 14h45, 15h30, 16h15 et 17h – réservation conseillée au 04 71 48 07 00).
* L'ARFI poursuit une résidence dans le Cantal depuis 2018 à l'invitation de la direction de l'action culturelle du département.
** Projet mené en collaboration avec Habitat Jeunes Cantal, exposition ouverte le jeudi 16, les vendredis 17 et 24, le samedi 25 et le dimanche 26 mai de 15h à 18h30.
Expositions : Plusieurs expositions vont émailler ces journées des « Phonolites ». Les Écuries vont accueillir dans la salle côté rue, une exposition de portraits issus du célèbre studio Harcourt. Dans la salle côté jardin, c'est le photographe cantalien Pierre Soissons qui présentera quelques-unes de ses prises de vues. Enfin, la
Sellerie présentera « Passages », des portraits réalisés avec les jeunes du collectif d'Habitat Jeunes Cantal par le photographe François Nolorgues.
Votre portrait En amont du festival, guettez la présence du photomaton des
élèves du lycée Saint Géraud, vous pourrez vous faire tirer le portrait ! Celui-ci rejoindra ensuite tous les autres pour se mêler, au sein d'un diaporama diffusé pendant le week-end sur les différents lieux du festival, aux portraits présentés dans
l'exposition « Caractères ».
Restauration : Pour les plus affamés, notez la présence du food truck « La Car 'louche Cuisine de Rue » sur le festival mais aussi « Le Galhetou de la Bonhomie » qui proposera des bourriols salés et sucrés.

Langues parlées

  • Français

Du vendredi 17 au dimanche 19 mai 2019.

Accès libre.


15000 Aurillac

04 71 45 46 01